24 avril 2016

Juillet 1916 : la Somme

Le contexte C'est lors d'une conférence qui s'est tenue à Chantilly les 6 et 7 décembre 1915, qu'il fut décidé de lancer une grande offensive à l'été 1916. Initialement prévue en Flandre, cette offensive menée conjointement par les Anglais et les Français, aura lieu en Picardie. L'attaque allemande sur Verdun va modifier l'objectif de cette offensive; en plus d'enfoncer les lignes ennemies en Picardie, il s'agira de soulager Verdun en usant l'adversaire sur un autre front. L'offensive, prévue le 29 juin, se déroulera sur un front... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 11:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 octobre 2013

Juillet 1917 au poteau d’Ailles (Chemin des Dames)

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 st1\:*{behavior:url(#ieooui) } /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; ... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2010

La première bataille de l'Aisne.

carte du secteur du 4° GDR et de l'aile gauche de la V° Armée.   Septembre 1914 : la bataille de la Marne vient de prendre fin. Les armées allemandes se replient, poursuivies vers le nord-est par la V° Armée commandée par le général Franchet d'Espérey, qui a succédé au général Lanrezac limogé le 3 septembre, et dans la composition de laquelle entre le 4° groupement de divisions de réserve (4° GDR, général Valabrègue). Le repli allemand s'arrête le long de l'Aisne, dont le cours est dominé par de hautes falaises parcourues... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2009

Le 329° dans la bataille de la Marne.

Fin août, début septembre 1914, la V° Armée, comme une partie des armées françaises, effectue une retraite poursuivie par les troupes allemandes qui ne sont plus qu'à une trentaine de kilomètres de Paris.Contre toute attente, la 1° Armée allemande de Von Kluck, qui menaçait Paris, modifie son ordre de marche, et se dirige vers le sud-est, poursuivant la V° Armée de Franchet d'Esperey en direction de Coulommiers. Très vite, au GQG de Bar-sur-Aube, Joffre et ses officiers réalisent que la situation est maintenant en leur faveur.  ... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]