vanni_re_027

Né le 1° septembre 1863 à L'encourt (M & M), Paul Albert Vannière s'engage le 28 septembre 1881.
Le 21 avril 1885, il intègre l'École Militaire d'Infanterie en qualité d'élève officier; il en ressort sous-lieutenant le 16 mars 1886, et est affecté au 113° régiment d'infanterie.
Chef de bataillon au 148° RI à l'entrée en guerre, il prend le commandement de ce régiment le 6 septembre. Il est atteint d'une balle à la jambe gauche le 15 septembre.

 

Suite à la blessure du Lieutenant-colonel Thiry, Paul Vannière, est nommé Chef de Corps au 329° RI le 18 septembre 1914, d'abord comme Chef de Bataillon, puis est nommé Lieutenant-colonel le 23 septembre. Il est de nouveau blessé à la jambe gauche, cette fois-ci par un éclat d'obus, le 25 septembre, toujours à Berry-au-Bac où l'ensemble de la 53° division est engagé. Ce même jour, il envoie un message au Général commandant la 53° division, l'informant de sa progression au nord de Berry.

3__bur_041


Le 11 mai 1915, lors de l'attaque de Neuville St Waast (Pas de Calais), le régiment subit de très lourdes pertes.

Le Lieutenant-colonel Vannière est blessé et doit quitter son commandement. Il est remplacé par le Chef de Bataillon Puntous.

Après sa convalescence, Paul Vannière commandera successivement les 241°, 48°, 165° et 151°RI.

Il sera à nouveau blessé le 4 mai 1918 à St Paul aux Bois.

Nommé Colonel de réserve en 1922, il sera rayé des cadres le 30 novembre 1927.

Paul Vannière a obtenu 2 citations, à l'ordre de la X° Armée et de la 19° division; il a été décoré de la Croix de Guerre       (2 palmes), et est Commandeur de la Légion d'Honneur.