1916 Paris 329 RI Adam A

 

Adam ARVEILLER naît en 1878, dans le XVIII° arrondissement de Paris, où sont installés ses parents qui ont fui la Lorraine en 1871.

Son père est tonnelier.

Le jeune Adam fait de bonnes études, obtient le brevet supérieur, et est embauché à la mairie de Paris en qualité de caissier.

 

médaille Adam Arveiller 1898 V°

 

Parallèlement, il donne bénévolement des cours à l'Association Polytechnique qui, en reconnaissance, lui décerne une médaille en 1898.

 

 

 

Il épouse Henriette Patay le 28 février 1911 à Marseille; de cette union naîtront 2 fils, Raymond en 1914; Yvon en 1916.

En 1913, il est décoré des Palmes Académiques.

Au plan militaire, il effectue son service au 69° régiment d'infanterie, à Nancy, de novembre 1901 à octobre 1902.

Lorsque la guerre éclate, il est mobilisé au 24° régiment territorial d'infanterie.

Il rejoint le 329°, qui vient d'être éprouvé en Champagne, le 22 octobre 1915, affecté à la 23° Cie.

Fin 1915, le régiment est dans l'Aisne, puis, en 1916, dans l'Oise puis dans la Somme où il est engagé, le 4 juillet à 17h00 dans l'offensive alliée menée par les Britanniques et les Français.

Adam Arveiller quitte le 329° pour le 61° RI le 19 décembre 1916, puis intègre le 141° RI le 25 août 1918.

Rendu à la vie civile, Adam Arveiller retrouve son poste de caissier à la mairie du II° arrondissement de Paris.

Il reçoit plusieurs distinctions : médaille interalliée; médaille commémorative de la Grande Guerre; officier de l'Instruction Publique; croix du combattant; Chevalier du Dragon d'Annam.