Toullic (8)  Henri TOULLIC est né à Pont-l'Abbé (Finistère) le 20 avril 1892.

Le 7 octobre 1910, il s'engage pour 5 ans, à la mairie de Pont-l'Abbé où il réside, pour le 18 ème régiment de chasseurs à cheval à Lunéville (Meurthe et Moselle), où il arrive le 23 octobre suivant.

Il est nommé brigadier le 29 septembre 1911, puis maréchal des logis le 8 novembre 1913.

Il part en campagne dès le 1er août; le régiment est envoyé à Marainviller, à l'est de Lunéville, pour surveiller le secteur.

Il est promu sous-lieutenant à titre temporaire le 26 février 1915, et passe au 79 ème régiement d'infanterie, au sein duquel il participe à l'offensive en Artois, puis à celle de Champagne où il est blessé; il est cité à l'ordre de la 11 ème division.

Le 12 août 1915, il arrive au 420 ème régiment d'infanterie, qui vient d'être formé, et prend le commandement d'une compagnie de mitrailleurs. Le lieutenant-colonel Rimaud, qui commande le régiment, écrit de lui "conduite ne laissant rien à désirer; il a du cran".

Le 420 ème RI est dissous fin août 1916, et le 28 août 1916, Henri Toullic est nommé au 329 ème régiment d'infanterie, où il prend le commandement de la CM4. Blessé le 30 avril 1917 à Saulcy (Aisne), il est évacué du front.

Il est promu lieutenant le 11 août 1917, après avoir rejoint le dépôt du 129° RI, où il reste en poste jusqu'au 25 avril 1918, date à laquelle il intègre le 224 ème régiment d'infanterie.

Il poursuit sa carrière, après l'armistice, dans différents régiments d'infanterie et de tirailleurs algériens.

Il est nommé capitaine 25 juin 1933.

Fait prisonnier en mai 1940, il décède le 18 août 1941 à St Brieuc, des suites de maladie contractée en captivité.

Henri Toullic est chevalier de la Légion d'Honneur, et, cité à 4 reprises, il est titulaire de la Croix de Guerre.