Il est né le 17 janvier 1873 à Paris 7ème ; son père, Georges Henri, est capitaine d’artillerie et chevalier de la Légion d’Honneur.

Il devient étudiant à Supélec.

Le 27 octobre 1892, il habite à Versailles chez sa mère, et contracte un engagement de 3 ans à la mairie de la ville, puis intègre l’école militaire de Saint-Cyr, promotion du Siam, le 31 octobre.

Il en sort le 11 septembre 1894, nommé sous-lieutenant au 153ème RI, puis lieutenant au 155ème RI où il est arrivé le 6 juillet 1896.

Il devient lieutenant de réserve au 74ème RI le 2 juin 1899, et est nommé capitaine de réserve le 6 août 1902, affecté au 329ème RI.

Le 24 juin 1901 il avait épousé, à Paris 7ème, Marie Trèves.

Il part en campagne avec le 329ème, commandant de la 18ème compagnie.

Depuis le 24 août, le régiment participe au mouvement de repli de la 5ème Armée ; il est attaqué par un détachement de cavalerie ennemie le 26 à 15h00, appuyé par de l’artillerie et de l’infanterie ; les combats se poursuivent les jours suivants et le régiment subit de lourdes pertes.

Le capitaine Halphen est porté disparu à La Jonqueuse près de guise (Aisne) le 29 août 1914.

Le 16 janvier 1920, le tribunal de la Seine a fixé au 29 août 1914 le décès du capitaine Halphen.