Il est né le 4 avril 1881 à Paris 8ème.

Son père Louis Emmanuel est le marquis de Lillers, sa mère est née Philomène Thérèse Albertine de La Rochefoucauld.

Il effectue de bonnes études, devient licencié es lettres.

Il est incorporé le 14 novembre 1902 au 129ème RI du Havre, passe caporal le 30 septembre 1903, sergent le 30 mars 1904.

Le 18 octobre 1905 il épouse, à Paris 7ème, Aymardine Marie Marguerite de Nicolay, avec laquelle il aura un fils.

Le 28 novembre 1906, il est nommé sous-lieutenant de réserve au 129ème RI.

Il est ensuite affecté au 329ème RI, et part en campagne comme commandant de la 24ème compagnie.

Le 329ème RI fait partie de la V° Armée, commandée par le général Lanrezac, qui se dirige vers le nord et la Belgique. Le 23 août, il franchit la frontière à Jeumont, et le 25 il participe au mouvement de repli.

Ce sera la bataille de Guise, la Marne, puis la remontée vers l’Aisne.

Le 14 septembre, le lieutenant Le Duc de Lillers est blessé à 2 reprises par balles, au bras droit et au pied gauche, en entraînant un peloton vers l’ennemi ; il est évacué, et est cité pour la première fois.

Après sa convalescence, il est affecté à la mission française près l’armée britannique du 1er novembre 1915, jusqu’au 31 juillet 1915, puis officier de liaison de la 37ème DI britannique jusqu’au 26 octobre 1915.

Il est promu capitaine de réserve le 20 septembre 1915.

Il reste détaché auprès de l’armée britannique jusqu’à la fin de la guerre, et même au-delà.

Il est démobilisé le 23 octobre 1919.

Il est cité une 2ème fois pour ses actions au sein de la mission française, et est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur le 26 décembre 1918.

Il est également décoré de la Croix de Guerre.

Edmond Le Duc de Lillers décède à Coussac-Bonneval (Hte Vienne) le 8 mars 1941.