20 novembre 2010

Un condamné à mort au 329° !

Au printemps 1917, les actes d'indiscipline, voire de mutinerie, se multiplient au sein de l'armée.En mai, le 329° connaît quelques turbulences au moment des mutineries qui se déclenchent dans de nombreuses unités, et plusieurs soldats comparaissent devant le Conseil de Guerre, mais aucune condamnation à mort n'est prononcée à leur encontre.C'est un acte de désobéissance réitérée, assorti d'un abandon de poste, survenu en juillet, qui vaudra à l'homme l'ayant commis d'être condamné à la peine de mort. Les faits. En juillet 1917,... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2010

Maurice Adrien BOULET-DESBAREAU

Maurice Boulet-Desbareau sera le dernier chef de corps du 329° RI de la 1° guerre mondiale.Né le 25 janvier 1867 au Havre, il entre à Saint-Cyr le 27 octobre 1887; il est reçu 389° sur 451 élèves au concours d'admission.Il en sort 304° sur 446 élèves le 1° octobre 1889, avec le grade de sous-lieutenant; il est affecté au 102° régiment de ligne.Le 2 août 1914, il part en campagne comme Chef de bataillon au 94° RI, où il obtient sa première citation le 22 janvier 1915.Il prend le commandement du 329° le 13 mai 1917. Il succède au... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 18:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2010

Emile Joseph THIRY

A l'entrée en guerre, le 329° régiment d'infanterie est commandé par le Lieutenant-Colonel Emile Joseph THIRY. Emile Thiry est né en Lorraine, province annexée par l'Allemagne en 1870, le 30 novembre 1857 à Ban Saint Martin, département de la Moselle. Il n'est alors pas Français. Le 24 avril 1872, son père, Félix Nicolas, opte pour la nationalité française, et déclare que cette option s'applique à l'ensemble des membres de sa famille, son épouse Marie Amélie, ainsi que ses enfants dont Emile Joseph, l'aîné. Emile Thiry entre... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 12:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 novembre 2010

C'était en novembre

Novembre 1914Le régiment se trouve toujours dans la région de Suzanne, plus précisément dans le secteur de Fargny et de Maricourt.Le 22, il reçoit un renfort de 1 adjudant-chef, 3 sergents, 6 caporaux et 62 hommes en provenance du dépôt du 129° RI.Novembre 1915Le 1°, le 329° est cité à l'ordre de la 2° Armée pour ses actions d'éclat à Berry-au-Bac en septembre 1914, au Labyrinthe en mai et juin 1915, et plus récemment, en septembre 1915 à la butte de Tahure (cf "c'était en septembre").Le régiment reste tout le mois sur ses... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2010

C'était en octobre

Octobre 1914 Le 2, arrivée d'un renfort de 93 hommes et 1 lieutenant en provenance de Lisieux (dépôt du 119° RI), et de 198 hommes , dont 7 sous-officiers, en provenance du dépôt du régiment au Havre. Le régiment se trouve alors dans le secteur de Suzanne (région de Bray s/ Somme) Octobre 1915 Le 329° est toujours engagé dans le secteur de Tahure (cf "C'était en septembre"). Du 9 au 16, il est en soutien des 224° et 228° RI qui se trouvent en première ligne à "la Brosse à dents". Ses pertes, pour cette seule... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2010

C'était en septembre

Septembre 1914   Après la bataille de Guise (appelé bataille de Saint-Quentin par les Allemands), le régiment poursuit son repli avec l'ensemble de la V° Armée.Il participe bientôt à la bataille de la Marne.Le 5 septembre, il est Villiers-Saint-Georges où l'ordre du jour de Joffre est lu aux hommes :"...ne plus reculer, se faire tuer sur place plutôt que de céder du terrain occupé...".Le 6 septembre, le 329° est sur ses emplacements de combat. Après une matinée calme, il reçoit vers midi l'ordre d'appuyer l'offensive... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 août 2010

C'était en août

Août 1914Le régiment est totalement mobilisé le 8 août, avec 24 heures d'avance sur les prévisions.La direction principale prise par le 4° Groupement de Divisions de réserve, à laquelle il appartient, est le nord-est, puis le nord, avant d'entamer un repli vers le sud à compter du 25.Le 28, le 329° est engagé dans la bataille de Guise où il perd 23 hommes, dont le capitaine Halphen, qui commandait la 18° Cie, et qui devient le premier officier du 329° tué au combat.Le premier mort du régiment est le soldat Edouard Véret qui tombe le... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juin 2010

C'était en juillet

Les mois de juillet des années 1916, 1917 et 1918 furent des mois difficiles, le 329° étant engagé dans de durs combats dans la Somme, au Chemin des Dames et en Champagne. Juillet 1916 C'est la bataille de la Somme. Le 3 juillet, le régiment arrive dans le secteur de Fay. Le lendemain, la 106° brigade doit agir sur Estrées. Le 329° attaque à 17h30, et subit immédiatement le feu des mitrailleuses ennemies. Le lieutenant-colonel Puntous est mortellement blessé (voir l'article qui lui est consacré dans la rubrique "ils ont... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2010

C'était en juin

Juin 1915Le 329° est toujours en Artois où les combats font rage et déciment les rangs (le 2 juin, le régiment enregistre 35 tués, 135 blessés et 54 disparus).Le 18, il est relevé par le 319° RI, de la 105° brigade.Juin 1917Comme le mois précédent, l'activité reste élevée au Chemin des Dames. Du 2 au 5, le régiment est soumis à des bombardements intenses; il est relevé le 5 à 23h00 par le 21° RI. La relève prend fin le 6 juin à 02h30.
Posté par B Larquetou à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2010

C'était en mai

Mai 1915 Le 11, à 14h30, les 22° et 23° compagnies arrivent près de Neuville-Saint-Vaast (Pas de Calais); elles sont bientôt rejointes par les 21° et 24° compagnies. A 15h00, le régiment tout entier est arrêté le long du chemin qui rallie Neuville à Ecurie. Les mitrailleuses ennemies, situées sur le flanc gauche dans le cimetière, et sur le flanc droit vers le moulin détruit, empêchent toute progression et causent de nombreuses pertes. Le Lieutenant-Colonel Vannières est blessé, et remplacé à la tête du régiment par le Chef de... [Lire la suite]
Posté par B Larquetou à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]