SPA59461

Emile Henri Marcel Gouget, dit Marcel, est né le 17 juillet 1893 à Hamars (Calvados).

Il est incorporé le 26 novembre 1913 au 119° RI à Courbevoie (Seine).

Il est évacué pour fatigue et maladie à l'été 1915, puis part en renfort au 36° RI le 15 septembre 1915; il participe à l'offensive en Artois le 25 septembre.

Il est nommé soldat de 1° classe le 24 mars 1916, et est blessé à Douaumont le 23 mai 1916 par un éclat d'obus à la fesse droite; il est évacué et va séjourner dans plusieurs hôpitaux entre le 2 juin et le 25 octobre 1916 (Melun; Marseille).

Après une convalescence de plusieurs jours, il rejoint le dépôt de son régiment le 28 novembre 1916, puis part en renfort au 329° RI le 10 avril 1917.

Le 26 juillet 1918, le régiment et le 53° bataillon de tirailleurs sénégalais attaquent Belval-sous-Chatillon (Marne).

Une terrible bataille s'engage; aux 8 lance-flammes des Français répondent plusieurs mitrailleuses allemandes qui rendent la progression difficile et font de nombreuses victimes.

70 tirailleurs sont tués et 73 hommes du 329°.

Marcel Gouget est blessé par balles; une lui sectionne 2 phalanges de l'index gauche, une autre l'atteint au bras droit. Il est de nouveau évacué.

Marcel Gouget est cité à trois reprises en avril 1916, septembre 1917 et août 1918; il est décoré de la Croix de Guerre avec 3 étoiles de bronze; la Médaille Militaire lui est conférée, et il est nommé chevalier de la Légion d'Honneur.

Marcel Gouget s'éteint le 27 avril 1964.